La lettre des énergies renouvelables du 15/01/2014

Vents faibles - Grandes ambitions

Une nouvelle race d'éoliennes voit le jour en France. La société DDIS pour Direct Drive System a été créée en 2008 à Anzin, près de Valenciennes (59), par Jean-Marc Canini, un ancien routard de l'éolien. La société développe une éolienne de 800 kW, dont un premier prototype a été installé en janvier 2011 à Onnaing (59). L'éolienne DDIS60 est une machine à entraînement direct dotée d'un rotor de 60 m de diamètre et adaptée aux sites faiblement ventés (classe de vent IEC III A). Cet été, DDIS doit installer sa première présérie de démonstration, pour une phase de validation technique devant durer un an. DDIS livrera ainsi huit exemplaires, totalisant 6,4 MW, destinées à alimenter un data center, situé à Ortoncourt dans les Vosges, de l'hébergeur de sites Internet OVH. OVH est aussi devenu l'actionnaire majoritaire de DDIS en juin 2013. À terme, DDIS entend commercialiser les licences de sa technologie permettant de concevoir des machines de puissance variable de 1 MW, 2 MW, 5 MW ou plus. « Notre technologie repose sur un ensemble de petits modules dont la fabrication peut aisément être sous-traitée à des PME, explique Jean-Marc Canini. Dans nos locaux, nous n'avons besoin que d'outils d'assemblage et d'un pont roulant. »

www.ddiswt.com