La lettre des énergies renouvelables du 12/02/2014

Marché - Une seconde ruée vers l’or

Les analystes de la Deutsche Bank ont publié en janvier leurs prévisions concernant le développement mondial du photovoltaïque, sous le titre évocateur de “Let the Second Gold Rush Begin” (Que la seconde ruée vers l’or commence). Le rapport rappelle que le photovoltaïque était déjà compétitif en 2013 sans subvention sur 19 marchés (Chine, États-Unis, Japon, Mexique, Afrique du Sud, Italie, Espagne, etc.) et que de nouveaux suivront en 2014. ll prédit ainsi une demande mondiale oscillant entre 44,5 et 46,1 GWc en 2014 et entre 52 et 56 GWc en 2015. Devenu premier marché mondial en 2013 avec 8 GWc installés (estimation), la demande chinoise continue de croître pour s’établir à 12 GWc en 2014, puis à 13,8 GWc en 2015. Chine, Japon et États-Unis devraient représenter plus de 61 % du marché du solaire en 2015. Cette croissance risque d’entraîner une tension sur l’approvisionnement en matière première jusqu’à mi-2015, générant une augmentation du prix des cellules de 10 à 20 % par rapport aux prix actuels. En revanche, le cours des actions du photovoltaïque devrait repartir à la hausse. Historiquement, les actions se sont échangées à un faible niveau, à cause notamment des faibles marges des entreprises et de la dépendance aux politiques publiques. Cependant, la Deutsche Bank voit émerger une demande plus durable et diversifiée, ainsi que des nouveaux modèles d’affaires. Le tout doit accroître l’engagement des investisseurs, générant une revalorisation des actions. En un mot comme en cent, le photovoltaïque devient un marché mature et porteur.