La lettre des énergies renouvelables du 12/02/2014

Industrie - Des modules photovoltaïques made in France

Usine_elifrance © Thomson energy-1.

Crédit : © Thomson Energy.

Les acteurs sont nombreux mais les faits sont simples : des modules photovoltaïques mono et polycristallins produits en France portent depuis peu la marque Thomson Energy, gage de la qualité made in France. L’ex-groupe français d’électronique a été démantelé dans les années 1980 et 1990 et ses activités reprises par différentes sociétés. Thomson Energy en revanche n’est plus aujourd’hui qu’une marque exploitée par l’entreprise française d’électronique Global GHT. Cette dernière s’est lancée l’an dernier dans les énergies renouvelables en proposant des pompes à chaleur et une gamme d’onduleurs Thomson. Elle persiste à présent avec les modules. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que le directeur général de Global GHT était auparavant directeur commercial de Suntech Power France. Les modules eux-mêmes sortent de l’usine Elifrance, située à La Talaudière, commune de la métropole de Saint-Étienne (42). Cette usine fait partie du groupe italien Pufin Power depuis 2011, qui possède également des usines de production de cellules aux Pays-Bas et en Allemagne. Ainsi les composants des modules Thomson sont à 95 % d’origine européenne. Pufin Power assure que la capacité de production de l’usine sera augmentée d’ici le mois d’avril, passant de 25 à 40 MWc. Elle emploie actuellement 150 personnes et devrait en recruter une trentaine de plus d’ici là. Pour Romain Venet : « La seule façon de faire émerger à nouveau l’image du photovoltaïque dans l’esprit des gens repose sur trois piliers : l’intransigeance en matière de qualité, la transparence sur l’origine du produit, la rationalisation des prix. » Avec des panneaux Thomson, il compte répondre à cette demande de qualité des consommateurs français et européens. Cependant des contrats ont déjà été conclus à l’étranger, aux États-Unis notamment.

Plus d’informations sur : www.thomson-energy.fr