La lettre des énergies renouvelables du 12/03/2014

Afrique du Nord - Important potentiel

Le consortium industriel Dii, ex-partenaire du projet Desertec, estime que l'éolien pourrait satisfaire 50 % des besoins électriques de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans son rapport "Desert Power : Getting Started". Il rappelle que les objectifs cumulés de huit pays représentent 18 GW installés dans la région d'ici à 2020 : Maroc (2 GW), Algérie (0,5 GW), Tunisie (0,6 GW), Libye (1,5 GW), Égypte (7,2 GW), Jordanie (1,2 GW) et Arabie saoudite (5 GW). L'objectif est ambitieux mais le marché est en pleine croissance. En effet, sur les 1,4 GW actuellement en service, 22 % ont été installés en 2013. Rappelant que la région dispose de nombreux sites fort ventés (de 8 à 10 m/s à 50 m de hauteur), Dii estime en outre que le prix du kilowattheure éolien pourrait être compétitif en oscillant entre 50 et 70 €/MWh sur ces sites. Dii considère que la région pourrait s'approvisionner à 98 % en électricité renouvelable d'ici à 2050 (voir schéma ci-dessus), grâce à l'éolien, au photovoltaïque et à l'héliothermodynamique.

 

En savoir plus (en français et en anglais)