La lettre des énergies renouvelables du 14/05/2014

Technologie - Des turbines toujours plus puissantes

Crédits : Gamesa.

Le parc de Simo en Finlande, inauguré fin avril, est le premier parc commercial doté des éoliennes de 4,5 MW de Gamesa, les G128. Il s'agit d'un parc de quatre machines, totalisant 18 MW, construit par le développeur finlandais TuuliWatti. Ce parc est la première pièce d'un contrat conclu en 2012 entre Gamesa et TuuliWatti portant sur un total de 135 MW, dont 123 MW ont déjà fait l'objet de commandes fermes. Les prochains parcs équipés des machines G128 seront ceux de Tornio (54 MW) et Pori (36 MW). Gamesa a également remporté l'an dernier un contrat avec cette même entreprise portant cette fois sur 285 MW de machines d'une puissance unitaire de 5 MW, comprenant à la fois une version d'éolienne G128 de 5 MW et un second modèle, des G132. La Finlande a adopté un tarif d'achat en mars 2011 afin d'atteindre l'objectif de 2 500 MW de puissance éolienne installée en 2020, contre 428 MW fin 2013. Ces contrats confirment la tendance continue de l'augmentation de la puissance unitaire des machines installées. En Allemagne, une cinquantaine de machines Enercon de 7,5 MW (E-126), le modèle d'éolienne onshore le plus puissant au monde, sont d'ores et déjà en service. Outre-Rhin, la puissance moyenne des éoliennes est passée de 1,1 MW en 2000 à 2,6 MW en 2013. En France métropolitaine, la puissance unitaire moyenne est passée de 0,5 MW à 2,3 MW sur la même période.