La lettre des énergies renouvelables du 15/04/2014

Île-de-France - Le Sipperec passe à la vitesse supérieure...

Le Sipperec, Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication, vient de créer deux nouvelles sociétés pour développer des projets d'énergies renouvelables en Île-de-France. La société d'économie mixte SIPEnR a été créée pour construire des installations géothermiques, éoliennes et photovoltaïques. Elle pourra ainsi répondre, en association avec d'autres partenaires, à des délégations de service public en matière de réseaux de chaleur et de géothermie. Le syndicat a également créé une société publique locale avec les villes de Grigny et Viry-Chatillon pour mener à bien les chantiers de géothermie dans ces deux villes. Un nouveau réseau de chaleur doit en effet alimenter l'équivalent de 12 000 logements dès l'hiver 2016. Trois autres projets géothermiques sont par ailleurs en cours qui permettront de desservir d'ici à 2016 l'équivalent de 29 500 logements, répartis dans les villes d'Arcueil/Gentilly, Rosny-sous-Bois/Noisy-le-Sec et Bagneux. Pour le Sipperec, ces nouvelles entreprises sont l'une des réponses pour atteindre les objectifs du Schéma Régional Climat Air Énergie. Ce dernier implique de réaliser, d'ici à 2020, 35 nouveaux forages géothermiques, de multiplier par 30 à 80 la puissance éolienne installée et par 35 la puissance photovoltaïque installée. Le Sipperec gère déjà 42 installations photovoltaïques, représentant une puissance installée de 1,6 MWc, déployée dans 24 communes franciliennes.

En savoir plus sur www.sipperec.fr/index.php?id=4