Qualit'EnR

La lettre des énergies renouvelables du 15/04/2015


Royaume-Uni - L'Écosse... toutes pales dehors


Légende : L’Écosse, très ventée et peu peuplée, dispose de conditions idéales pour le déploiement de l’éolien.
Crédit photo : Olivier Hensgen.

Les énergies renouvelables ont fourni en 2014 l’équivalent de la moitié de la consommation électrique de l’Écosse, un seuil atteint avec un an d’avance sur l’objectif du gouvernement d’Édimbourg. Le pays a produit 19 TWh d’électricité décarbonée au cours de l’année, un chiffre en croissance de 11,7 % sur un an. L’éolien, dont la production a quasiment décuplé en dix ans, a contribué à hauteur de 60 % à ce volume. Très venté, peu peuplé, avec seulement 5 millions d’habitants sur une surface représentant la moitié de celle de l’Angleterre, le pays dispose de conditions idéales pour déployer de l’éolien, ce qu’il a fait à rythme soutenu depuis l’arrivée des nationalistes au pouvoir en 2007. Ceux-ci se sont fixés pour objectif de parvenir en 2020 à une production renouvelable équivalente à 100 % de la consommation d’électricité écossaise. Lors du premier round d’attribution en février des “contracts for difference” britanniques, le nouveau mécanisme de soutien aux énergies renouvelables du Royaume-Uni, une majorité des 15 projets éoliens terrestres validés par le gouvernement britannique concernait des déploiements en Écosse, avec des prix de vente prévus autour de 80 £/MWh (111 €/MWh).