La lettre des énergies renouvelables du 15/07/2014

Offshore chinois - Nouveau tarif d'achat

Légende : Parc éolien offshore de Jiangsu Rudong en Chine mis en service en mai 2012.

Crédit : Siemens AG.

Le Conseil global de l'énergie éolienne (GWEC) a annoncé mi-juin que la Chine venait d'adopter un tarif d'achat pour l'éolien offshore. Désormais, les parcs en haute mer pourront prétendre à 0,75 Yuans/kWh (environ 8,9 c€/kWh), tandis que les projets près des côtes, dits “nearshore”, percevront 0,85 Yuans/kWh (environ 10,1 c€/kWh). Selon le GWEC, le tarif prévalant jusqu'ici était trop bas* et les démarches administratives trop complexes pour que les projets émergent. Ce qui a donné lieu à un développement poussif de l'éolien offshore en Chine au cours des trois dernières années, malgré un plan de développement ambitieux. Le pays s'était en effet donné pour objectif une puissance offshore installée de 5 GW en 2015 et de 30 GW en 2020. Fin 2013, la puissance installée au large des côtes chinoises ne totalisait cependant que 428 MW. Néanmoins, le secteur offshore entre enfin en phase de “miniboom”, estime le GWEC. Sept parcs sont actuellement en construction, ils représentent une puissance de 1 560 MW. En outre, 3 500 MW supplémentaires sont en phase de planification et d'autorisation. Leur construction pourrait commencer en 2015.

* De 0,6235 à 0,737 Yuans/kWh pour les appels d'offres de 2010 portant sur quatre parcs totalisant 1 GW.