La lettre des énergies renouvelables du 16/12/2014

Technologie - Des capteurs thermiques en plastique à Oslo

Légende : Maisons passives en bande. Les capteurs fournissent 62 % de leurs besoins en eau chaude sanitaire et chauffage.
Crédit photo : Fraunhofer ISE.

Pour baisser le coût des capteurs solaires thermiques, des ruptures technologiques sont nécessaires. Un consortium mené par l'institut allemand Fraunhofer ISE a ainsi inauguré début octobre un lotissement équipé de capteurs en plastique à Mortensrud, près d'Oslo (Norvège). Ces capteurs sont intégrés à la toiture de 34 maisons passives en bande et fournissent 62 % de leurs besoins en eau chaude sanitaire et chauffage. Ces systèmes solaires combinés sont constitués de 14 m2 de capteurs associés à un ballon de 800 litres par maison. L'absorbeur de ces capteurs est construit en sulfure de polyphénylène (PPS), un polymère capable de résister aux hautes températures, recouvert par une double plaque alvéolaire de polycarbonate. Ils sont fabriqués par le Norvégien Aventa Solar, qui souhaitait installer plusieurs démonstrateurs de sa technologie polymère en 2014. Le projet fait partie de l'initiative européenne SCOOP, Solar Collectors made of Polymers. « Avec ces installations solaires, nous pouvons prouver que l'esthétique et la réduction des coûts ne s'excluent pas l'une l'autre, explique Michael Köhl, chef de projet du Fraunhofer ISE. Au contraire, les recherches de ces dernières années ont montré que les matériaux plastiques sont très bien adaptés à la fabrication des futurs capteurs solaires. Nous pouvons désormais le démontrer par la pratique. » Les capteurs polymères d'Aventa Solar sont en vente en Norvège depuis deux ans et une cinquantaine de projets ont été construits, pour l'essentiel en maison individuelle, mais aussi sur des immeubles et des écoles. Ces capteurs sont larges de 60 cm pour des longueurs allant de 205 à 500 cm. Ils affichent un poids moyen de 7,7 kg/m2. « Ce mois-ci, Aventa Solar a obtenu la certification SolarKeymarkt, ajoute Ingvild Skjelland, chargé de communication de l'entreprise, ce qui signifie que nous disposons de la documentation nécessaire pour garantir la qualité de notre produit sur les marchés étrangers. Nous prévoyons de lancer la commercialisation du produit hors de Norvège l'an prochain. Le grand avantage du capteur Aventa Solar est qu'il est rapide et facile à installer, et qu'il remplace les éléments de façade ou de toiture. Le coût d'installation représente une part importante du coût des systèmes, de 30 à 40 %, et le fait que les capteurs soient intégrés au bâtiment fait économiser sur les matériaux d'enveloppe, du moins pour la construction neuve. »

Pour en savoir plus : Projet européen SCOOP, www.eu-scoop.org