Elatos

La lettre des énergies renouvelables du 17/03/2015


GRTGAZ - Toute première fois !

Légende : Le biométhane produit sur le site de l’usine Ecocea est consommé localement par un industriel voisin.
Crédit photo : Smet 71.

Un bel exemple de synergie industrielle vient de se concrétiser en Saône-et-Loire, où le biométhane produit par l'un est immédiatement consommé par l'autre. L'usine de tri, méthanisation et compostage Ecocea est entrée en fonctionnement en janvier à Chagny, près de Chalon-sur-Saône. Elle a été construite par le syndicat mixte de traitement des déchets du nord-est de la Saône-et-Loire (Smet 71), et collecte les ordures de 315 000 habitants. L'usine Ecocea traitera annuellement 73 000 tonnes d'ordures ménagères et 8 000 tonnes de déchets verts pour produire 2,6 millions de Nm3 de biométhane et 27 000 tonnes de compost. Ce biométhane est injecté dans le réseau de transport haute pression de GRTgaz (gestionnaire de réseau de transport de gaz naturel). Une première pour l'opérateur, puisque les unités de production de biométhane ont jusqu'ici été raccordées au réseau de distribution de GrDF. Le gaz n'aura pas loin à parcourir, il sera entièrement consommé par le site voisin de Terreal, fabricant de produits de construction en terre cuite. Le biométhane d'Ecocea couvrira environ un tiers des besoins de l'usine de Terreal. Ce dernier s'est engagé à acheter pendant 15 ans le biométhane produit au double du prix du marché actuel. En retour, Terreal recevra des garanties d'origine sur le caractère “bio” du gaz consommé, ce qui lui fera réaliser des économies sur les droits d'émission de CO2 et améliorera le bilan carbone de ses produits.