Elatos

La lettre des énergies renouvelables du 17/03/2015


Recherche - Modules solaires de camouflage


Légende : Le module polychrome développé par Disasolar pour l’armée.
Crédit photo : Disasolar.

La start-up Disasolar, basée à Limoges, a développé pour l'armée un module organique multicolore permettant d'envisager la création de camouflages producteurs d'électricité. Le module présenté fin février est l'aboutissement d'un programme de recherche de trois ans financé par la Direction générale de l'armement, en collaboration avec l'institut de recherche XLIM-CNRS et l'Institut national de l'énergie solaire (Ines). Trois matériaux de couches actives et de couleurs différentes ont été imprimés sur un même substrat plastique souple de 15 x 15 cm, par la technique du jet d'encre à l'échelle nanométrique. Les trois couleurs correspondent à trois semi-conducteurs de nature différente, n'ayant par conséquent ni le même courant ni la même tension électrique.
« Nous avons réalisé un important travail de calcul et de design des cellules, afin que leur forme et leur surface permettent d'obtenir des courants similaires, explique Laurence Dassas, directrice technique de Disasolar. Nous avons également développé des logiciels pour pouvoir automatiser ces calculs. » Disasolar vise un rendement de 6 % pour ces modules, ce qui donnerait une puissance de 60 W/m2 sous un ensoleillement moyen de 1 000 W/m2.

Photovoltaïque “sur mesure”

Les cellules organiques ont la particularité de fonctionner aussi bien sous la lumière diffuse que sous une lumière artificielle. Les premières applications envisagées concernent l'alimentation de petits appareils électroniques (téléphone portable, ordinateur, etc.) ou d'éclairage. Une sortie commerciale est envisagée d'ici à trois ans pour des modules monochromes, et d’ici à cinq ans pour les versions polychromes. La durée de vie des modules commerciaux, variable selon le type d'encapsulation (verre ou plastique) devrait être de cinq ans, dans un premier temps. Disasolar appartient au groupe Megamark, spécialise de l'impression et de la communication visuelle. L'avènement du photovoltaïque “sur mesure” laisse envisager des modules photovoltaïques à l'esthétique variée pouvant servir à des supports de communication ou à la décoration. Tout type d'image pourrait ainsi devenir producteur d'électricité.

www.disasolar.fr