Qualit'ENR

La lettre des énergies renouvelables du 25/02/2015


Offshore - Éolienne flottante dans la Baltique

Légende : Vue d’artiste de l’éolienne flottante développée par ESG-Gicon pour la mer Baltique.
Crédit photo : Gicon/ESG.

L'industriel allemand ESG (Edelstahl und Umwelttechnik Stralsund), filiale du groupe Gicon, construit actuellement une éolienne flottante de 2,3 MW. Celle-ci doit être mise à l'eau dans la mer Baltique, à proximité du parc éolien Baltic 1, au plus tard cet automne. La fondation flottante de la machine est conçue en acier selon une structure quatripode. Elle affiche une taille de 28 mètres de haut sur 32 mètres de côté et pèse 670 tonnes. Le groupe Gicon a investi environ 18 millions d'euros dans ce projet, dont une aide de 5,25 millions d'euros venant du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. Bien que les eaux territoriales allemandes se caractérisent par une faible profondeur, ESG-Gicon estime que l'éolien flottant pourrait être pertinent en vue de réduire le coût de l'offshore. Les éoliennes flottantes peuvent être installées dès 20 mètres de profondeur, nécessitent moins d'acier qu'une éolienne posée et permettent une installation facilitée. À l'issue de son séjour dans la Baltique, le prototype d'ESG-Gicon ira faire ses preuves dans les eaux plus agitées de la mer du Nord. L'industriel évoque une production de série à horizon 2017. Il va sans dire que la société vise également le marché international.