La lettre des énergies renouvelables du 28/05/2014

Pédagogie - En finir avec les idées reçues

Légende : couverture.

« Les énergies renouvelables coûtent trop cher », « Les énergies renouvelables ne sont pas fiables », « Se chauffer au bois détruit la forêt »... Faux, faux et faux répondent le Réseau Action Climat-France et le Cler, Réseau pour la transition énergétique. Dans une publication d'une trentaine de pages mise en ligne début mai, les auteurs démontent 11 idées reçues sur les énergies renouvelables de façon pédagogique, chiffres et graphiques à l'appui. Les énergies renouvelables sont passées en France en quelques années du statut de sujet à la mode à celui de bouc émissaire. Elles représenteraient désormais une menace pour l'industrie, pour la biodiversité, pour l'équilibre du réseau électrique, etc. On en passe et des meilleures. Le document entend par conséquent rétablir quelques vérités bonnes à entendre en s'appuyant sur les faits. Il rappelle en introduction le défi qu'affronte l'humanité : pour éviter un réchauffement climatique de plus de 2 °C, il faut laisser dans le sous-sol au moins 80 % des ressources d'énergie fossile connues en 2010. Au-delà de cette limite, notre système énergétique n'est plus valable. Un nombre croissant de territoires l'a compris et fait le choix de recourir à ses ressources renouvelables locales pour satisfaire ses besoins et créer de l'activité.

 

Pour en savoir plus : « Énergies renouvelables – En finir avec les idées reçues ! »