La lettre des énergies renouvelables du 29/04/2014

Prix - L'Allemagne plus compétitive que la France

En Allemagne, le marché de gros de l'électricité, là où se fournissent les industriels, affiche des prix plus attractifs que son équivalent français. Ce qui interpelle les principaux concernés. En décembre dernier, l'Uniden, le syndicat des industries électro-intensives se plaignait dans un communiqué du désavantage concurrentiel de la France par rapport à l'Allemagne : « Depuis plusieurs années, l'Uniden alerte les pouvoirs publics sur la perte de compétitivité énergétique du site France, non seulement à l'échelon mondial, mais aussi par rapport à nos partenaires européens comme l'Allemagne : en 2014, les industriels électro-intensifs allemands accèderont, grâce à un certain nombre de dispositifs en faveur de leur compétitivité, à une électricité jusqu'à 30 % moins chère que leurs homologues français. » Le think tank allemand Agora Energiewende vient de produire une courte analyse de l'évolution des prix sur les marchés de l'électricité. Celle-ci révèle que le prix de marché de l'électricité allemande est parmi les plus bas en Europe, avec ceux de la Pologne et de la République tchèque. En 2013, le prix moyen de l'électricité sur le marché spot était ainsi de 37,8 €/MWh en Allemagne contre 43,2 €/MWh en France. Mieux encore, les prix en Bourse ont augmenté en 2013 aux États-Unis, malgré le fameux gaz de schiste, ce qui fait que l'électricité est désormais moins chère en Allemagne que dans certaines régions américaines. Voilà de quoi rassurer les esprits chagrins, les industriels allemands n'ont aucun intérêt à l'exode.

En savoir plus : comparing electricity prices for industry-Agora Energiewende