Exposition Biogaz à Paris Porte de Versailles

La lettre des énergies renouvelables du 11/06/2015


Power to gas - McPhy Energy perce en Chine

Galette d’hydrure de magnésium permettant de stocker 600 litres d'hydrogène.

Légende : Galette d’hydrure de magnésium permettant de stocker 600 litres d'hydrogène.
Crédit : McPhy Energy.

La société française, spécialiste des solutions de stockage d’énergie sous forme d’hydrogène solide, vient de signer un contrat de 6,4 millions d’euros avec le propriétaire d’un parc éolien de 200 MW situé dans la province du Hebei, pour valoriser les surplus d’électricité produits. La partie chinoise s’est engagée sur ce contrat après avoir étudié les solutions mises en œuvre par McPhy Energy sur la centrale de Prenzlau, en Allemagne, précise l’entreprise. McPhy Energy fournira deux lignes de production et de stockage d’hydrogène, composées chacune d’un électrolyseur de 2 MW et d’une unité de stockage d’hydrogène solide transportable. Il s’agit du premier projet “power to gas” commercial signé par McPhy Energy, qui n’était impliquée jusqu’ici que sur des démonstrateurs. L’entreprise participe en particulier, dans le domaine, au projet Ghryd, à Dunkerque, porté par Engie, et au projet Ingrid, en Italie.

McPhy Energy, créée en 2008 et basée dans la Drôme, avait levé 36 millions d’euros lors de son introduction en Bourse en mars 2014, entrée qui s’était distinguée par une demande de titres huit fois supérieure à l’offre. Depuis, le cours du titre a été divisé par deux. L’entreprise a pour l’heure déçu sur le nombre de contrats commerciaux annoncés, explique Xavier Caroen, analyste chez Bryan Garnier.