Senvion Wind Energy Solution

La lettre des énergies renouvelables du 12/11/2015


Belgique - Des trains roulent à l'électicité éolienne

Trains roulent à l'électicité éolienne

Légende : Près de 170 trains pourront bientôt circuler chaque jour grâce à l’énergie renouvelable des éoliennes du parc de Gingelom (14 MW).
Crédit : Infrabel.

Faire rouler des trains grâce à l’énergie éolienne, c’est désormais possible en Belgique grâce à la coentrerpise Greensky et son premier parc éolien inauguré fin octobre. Greensky a annoncé la mise en service du parc éolien de Gingelom, constitué de sept éoliennes de 2 MW chacune. Soit la première étape du projet Greensky qui comptera, à terme, 25 éoliennes réparties sur le territoire de six communes, quatre provinces et deux régions. Pour cette première phase du projet, le parc de Gingelom, situé le long de l’autoroute E40 et de la ligne TGV Bruxelles-Liège, devrait produire 35 000 MWh/an et – c’est une première en Belgique – être raccordé directement au réseau d’Infrabel, gestionnaire du réseau ferroviaire belge et partenaire de Greensky. Les autres partenaires sont Electrabel avec 50 %, la ville de Saint-Trond, 23 %, et l’intercommunalité bruxelloise pour l’électricité, avec 17 %. Gingelom est ainsi directement relié à un poste de haute tension (sous-station 36 kV) situé à Avernas, où Infrabel dispose également d’un poste haute tension de 150 kV pour approvisionner les trains en électricité.

« 170 trains rouleront quotidiennement en partie à l’énergie renouvelable sur la ligne à grande vitesse Louvain-Liège et sur les lignes classiques Louvain-Liège et Landen-Hasselt », détaille le communiqué. Deux tiers de la production des sept éoliennes seront ainsi injectés sur le réseau ferroviaire belge et un tiers sur le réseau électrique public pour l’approvisionnement des ménages. Lorsque le vent viendra à manquer, les trains sont alimentés par le réseau électrique classique, ajoute Greensky. Parmi les 18 éoliennes (de 2 MW chacune) qui compléteront le projet, 9 sont en phase de commande en Wallonie pour une mise en service prévue pour 2016 et 9 autres sont dans la dernière phase de l’obtention de permis.