Organisme de Qualification Qualit'EnR

La lettre des énergies renouvelables du 15/07/2015


Hydroélectricité - Nouveau barrage au Mali

Plusieurs barrages sont en cours de construction au Mali, comme à Gouina, où les travaux pour la construction d’une centrale au fil de l’eau de 140 MW ont débuté.

Légende : Plusieurs barrages sont en cours de construction au Mali, comme à Gouina, où les travaux pour la construction d’une centrale au fil de l’eau de 140 MW ont débuté.
Crédit : Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Kenié Energie Renouvelable, filiale du groupe panafricain Eranove, va construire un barrage hydroélectrique de 42 MW sur le fleuve Niger à Baguinéda, ville située à 35 km à l'est de Bamako (Mali). Le barrage devrait produire 175 GWh par an, ce qui correspond à la consommation d'environ 175 000 foyers maliens. Sa construction devrait débuter en 2016 pour une mise en service en 2020. Le montant du projet s'établit à 110 millions d'euros. L'hydraulique est la première source d'électricité du Mali, selon le dernier inventaire mondial publié par Observ'ER. En 2012, elle représentait 56,7 % de sa production électrique, contre 43 % provenant de combustibles fossiles et 0,3 % du solaire photovoltaïque. Le développement de l'hydraulique a en outre épousé la progression de la demande d'électricité du pays, qui a doublé entre 2002 et 2012. Sur la période, l'hydroélectricité a progressé de 8,6 % par an. Son potentiel est enfin loin d'être épuisé, avec 156 MW installés en 2012 contre 1 150 MW disponibles.

Pour en savoir plus : La production d'électricité d'origine renouvelable dans le monde, Observ'ER, édition 2013.