Germany trade & invest conference

La lettre des énergies renouvelables du 26/11/2015


Enr - Enel absorbe sa filiale EGP

ENEL absorbe sa filiale EGP

Légende : Francesco Starace, PDG de l’énergéticien italien Enel.
Crédit : EWEA.

L’italien Enel avait annoncé fin octobre, par la voix de son PDG, étudier l’intégration de sa filiale d’énergies renouvelables. C’est désormais chose faite. Le groupe énergétique a en effet confirmé le 18 novembre dans un communiqué avoir absorbé Enel Green Power (EGP), sa filiale dont il possédait jusqu’ici 68,3 %. « EGP est l'un des moteurs de croissance d’Enel, motif pour lequel il sera au centre de notre modèle intégré de business, explique Francesco Starace, directeur général du groupe Enel, cité dans le communiqué. Son absorption permettra d’accélérer la croissance du groupe et celle de ses filiales ». Dans le détail, l'intégration sera officiellement entérinée lors d'une Assemblée générale extraordinaire le 11 janvier 2016. Au terme de celle-ci, le ministère italien de l'Économie verra sa participation dans Enel passer de 25 % du capital à 23,5 %.

Franceso Starace a expliqué sa stratégie au début du mois de novembre lors de la confirmation des objectifs annuels du groupe italien. L’actuel patron du groupe, auparavant à la tête d’EGP, mise sur le développement des énergies vertes, ainsi que sur celui de réseaux électriques numériques et sur les marchés émergents pour tirer la croissance du groupe. Dans un communiqué distinct, également diffusé le 18 novembre, Enel a détaillé son nouveau plan stratégique. Il prévoit notamment 1,8 milliard d’euros d'économies sur la période 2014-2019, grâce à une réduction des coûts opérationnels et une réduction des investissements dans l'entretien.