Germany trade & invest conference

La lettre des énergies renouvelables du 26/11/2015


Éolienne rabattable - Le français Softwind reprend les brevets d'Alizéo

Le français Softwind reprend les brevets d'Alizeo

Légende : Éolienne rabattable de 1 MW, adaptée aux zones cycloniques.
Crédit : Alizéo/Softwind.

Softwind a annoncé la reprise des brevets déposés par Alizéo portant sur l’innovation d’une éolienne rabattable, destinée notamment aux zones cycloniques (Guadeloupe, Martinique, Réunion). D’une capacité de 1 MW, son mât « rabattable en moins d’une heure, grâce à un système hydraulique, lui permet de résister aux vents les plus violents (270 km/h) en position rabattue », assure le groupe français dans un communiqué publié le 19 novembre. Le système de rabattage, automatisé, « se programme et peut se conduire à distance », ajoute le repreneur de la technologie. De même, par son envergure, l’éolienne peut être équipée d’un rotor d’au moins 60 mètres de diamètre, elle est capable « d’extraire l’énergie des vents les plus faibles et les plus réguliers, caractéristiques des latitudes intertropicales », soit les alizés (vents doux typiques des Tropiques).

Aux dires de Softwind, cette éolienne rabattable possède d’autres atouts : une très faible emprise au sol (environ 200 m2) et une facilité d’assemblage et de maintenance, qui peuvent donc se faire au niveau du sol. Pour l’heure, Softwind, qui regroupe les trois sociétés Net-Wind, Softwind Energy et Softwind Technology, développe deux parcs de 12 machines pour l’île de la Réunion et un parc de 4 machines pour la Martinique pour un portefeuille de projets identifiés contenant « une dizaine de parcs ».