Eole RES, specialiste du solaire et de l'éolien.

La lettre des énergies renouvelables du 27/05/2015


Hydroliennes - HydroQuest commercialise ses turbines fluviales

Représentation de la technologie développée par Hydroquest, spécialiste des hydroliennes fluviales.

Légende : Représentation de la technologie développée par HydroQuest, spécialiste des hydroliennes fluviales.
Crédit : HydroQuest.

Le spécialiste français des hydroliennes fluviales passe en phase commerciale. Créée en 2010, HydroQuest va mettre sur le marché deux appareils baptisés HydroQuest River 1.40 et HydroQuest River 2.80, de puissances nominales respectives de 40 et 80 kW. Les hydroliennes d’HydroQuest produisent de l’électricité grâce à un ou plusieurs couples de turbines verticales qui les affranchissent, selon l’entreprise, de l’essentiel des contraintes liées à la direction du courant. Ces turbines sont protégées par un carénage, qui a pour double effet de dévier des débris charriés par les flots et d’accélérer les flux d’eau dans leurs zones de rotation. Les hydroliennes d’HydroQuest peuvent être fixées via des amarrages placés au fond des fleuves, ou accrochées à une barge.

Selon l’entreprise, la basse vitesse de rotation des turbines permet de limiter les risques pour la faune, ainsi que les problèmes de vibration. Et l’aspect modulable des appareils – les couples de turbines sont assemblés sur un, deux ou trois étages – en limite les coûts de fabrication. Les différents modèles d’hydroliennes, issues des travaux du Laboratoire des écoulements géophysiques et industriels de l'université de Grenoble, ont été testés en Guyane pendant deux ans, où elles sont exploitées par EDF. Une autre a été installée à Orléans à la fin de l’année dernière.

HydroQuest, dont les Constructions mécaniques de Normandie ont acquis 10 % du capital en novembre dernier, dit cibler un marché mondial potentiel de plus de 3 000 MW, pesant quelque 15 milliards d’euros. L'entreprise table sur la vente de 300 à 500 machines par an d'ici 2020, selon des déclarations de son patron dans les médias. HydroQuest revendique un coût du mégawattheure compris entre 50 et 200 euros, selon les conditions rencontrées sur le fleuve.