Interclima+Elec, salon/exposition du 2 au 6 novembre 2015 à Paris Nord Villepinte

La lettre des énergies renouvelables du 29/09/2015


Bois-énergie - Un dirigeable pour le débardage des forêts

Maquette en taille réduite de l'Aerolifter en essai à Samoëns.

Légende : Maquette en taille réduite de l'Aerolifter en essai à Samoëns.
Crédit : Airstar.

Récolter du bois-énergie avec un ballon ? Le pari semble fou, et pourtant c’est le but du projet Aerolifter. Développé par l’entreprise Airstar, basée à Grenoble, Aerolifter vise à trouver un nouveau mode de débardage dans les zones inaccessibles, qui soit écologique et économique. « Sachant que 40 % de la forêt de la région Rhône-Alpes est dans ce cas, Aérolifter pourrait donner un coup de pouce à la filière bois pour mieux valoriser la ressource disponible », indique Alain Fournet, chargé du projet au sein d’Airstar. Il s’agit de faire voler par ses propres moyens un dirigeable de 60 mètres de long, jusqu’au chantier. À son arrivée, la cabine motorisée est enlevée et le ballon est accroché à un câble synthétique, relié au lieu des coupes. Grâce à l’hélium, le dirigeable monte tout seul. Il sera ensuite chargé de grumes, jusqu’à 2 tonnes, pour redescendre grâce à un treuil électrique, à environ 50 km/h. Une partie de l’énergie émise par le ballon lors de sa montée (15 %) est récupérée et sert pour la descente. Aujourd’hui, les essais avec une maquette de 15 mètres de long sont quasiment validés. Le projet devrait prendre une autre dimension cet automne. Mais les “ballons-débardeurs” ne devraient pas être commercialisés avant 2019. Le marché visé est mondial (Europe, Nouvelle-Zélande, Japon, États-Unis…). Aérofilter est soutenu par le Fonds unique interministériel (FUI) dans le cadre du 20e appel à projets.