Sommaire du n° 223 du Journal des Énergies Renouvelables

Septembre/Octobre 2014

Vue d’artiste du site marémoteur de Sihwa en Corée du Sud, d’une puissance de 254 MW.
Crédit photo : K-water.

 

Manifeste - L'engagement d'une vie pour les énergies renouvelables

Après plus de quatre décennies passées à œuvrer pour le développement à grande échelle des énergies renouvelables, Alain Liébard quitte la présidence de l’Observatoire des énergies renouvelables et de la Fondation Énergies pour le Monde. Il revient sur les jalons importants de son parcours et livre sa réflexion sur la place qu’occupent les énergies décentralisées dans la société d’aujourd’hui et celle qui leur sera accordée demain.

L'engagement d'une vie pour les énergies renouvelables

Dossier energies marines - Des océans d'énergie, du sel aux fonds

Crédit photo : AW Energy.

Monde fluide d’eau et d’air, le milieu marin offre une foule d’idées aux ingénieurs en quête d’énergies vertes pour demain. Les plus évidentes à exploiter – le vent et les courants – approchent déjà de la maturité(1). Avec la houle, à l’interface entre les deux fluides, la complexité des mouvements maintient le suspens dans la compétition entre des dizaines d’options techniques. Mais le champ des possibles dépasse de loin les sources mécaniques. De nouvelles filières préparent déjà l’exploitation de la chaleur, du froid, des écarts de températures ou de salinité des eaux.

Énergie houlomotrice - Encore dans le vague

L’exploitation des mouvements de la mer fait miroiter l’accès à un énorme potentiel énergétique. Mais la houle est un milieu compliqué, et aucune technologie ne se détache encore à ce jour, même si une demi-douzaine de démonstrateurs préparent l’arrivée de fermes pilotes.

Énergie thermique des mers - La Martinique, pionnière mondiale

Bénéficiaire d’une subvention que vient de lui accorder la Commission européenne, le consortium français Akuo Energy-DCNS va pouvoir lancer, au large de Bellefontaine, la construction de la première centrale commerciale utilisant l’énergie thermique des mers.

Thalassothermie - Chaud-froid d'eau de mer

Toutes les villas qui composent l’hôtel The Brando sur l’île de Tetiaroa (Polynésie française) sont climatisées grâce à l’eau froide des profondeurs.

Crédit photo : The Brando.

Les énergies marines, très largement envisagées pour la production d’électricité, peuvent également contribuer notablement au chauffage et au rafraîchissement de zones urbaines côtières. Explications.

Énergie des solutions salines - Il n'y a pas encore osmose

La mise en mouvement de l’une vers l’autre de masses d’eau de salinité différente est une source d’énergie. L’exploitation de cette filière, l’une des plus originales du milieu marin, reste encore balbutiante.

Énergie marémotrice - Un avenir loin des côtes ?

Si le barrage de la Rance fait ses preuves depuis près de cinquante ans, le potentiel de l’exploitation de la force des marées dans le monde est encore peu exploité. Entre coûts d’investissement importants et polémiques sur l’impact environnemental de tels dispositifs, les usines marémotrices émergent encore difficilement. Chercheurs et ingénieurs s’activent alors à trouver des systèmes loin des côtes. Réaliste ?

Éolien offshore français - Étude d'impact : mode d'emploi

L’année 2015 verra l’organisation des premières enquêtes publiques en France pour les projets éoliens en mer. Élément incontournable, l’étude d’impact analyse les effets des parcs sur leur environnement marin et paysager. Les premières études complètes seront remises en préfecture courant octobre.

Valorisation de sites - De la décharge à la centrale... délicate reconversion

À Châteaurenard (13), sur 13 hectares d’une ancienne décharge communale, La Compagnie du Vent a inauguré une centrale photovoltaïque de 7 MWc en mai 2014.

Crédit photo : La Compagnie du Vent/Lionel Barbe.

Si les parcs photovoltaïques au sol sont nécessaires pour assurer un développement rapide de la filière photovoltaïque, ils doivent éviter les conflits d’usage, notamment avec l’agriculture. L’utilisation de sites dégradés condamnés, comme les anciennes décharges, représente une solution consensuelle, mais pas toujours évidente à mettre en oeuvre.

Chaleur renouvelable - La géothermie puise une nouvelle énergie

Malgré une baisse du nombre de dossiers soutenus par le fonds chaleur, la filière géothermie continue de se structurer. Communication, formation et nouvelles technologies doivent permettre d’attirer davantage de maîtres d’ouvrage vers cette énergie.

En direct de Belgique - Step by step, le retour

Les Step n’ont pas dit leur dernier mot ! Avec les récentes pistes d’amélioration de leurs performances, notamment le temps de réponse et la modularité, elles seront demain plus souples et plus rentables. Et donc toutes désignées pour accompagner l’essor des renouvelables.

Technologie - Éoliennes pour sites peu ventées : une révolution silencieuse

Techniciens en intervention sur une éolienne N117 de Nordex, spécialement développée pour des régions possédant un gisement éolien relativement faible..

Crédit photo : Nordex.

Une nouvelle génération de machines change la face de l’éolien. Affichant des facteurs de charge allant à plus de 4 000 heures par an à terre, soit près de 50 % du temps, elles font de l’éolien une ressource bien moins “intermittente” que les générations précédentes ! Explications.

(1) Voir Le Journal des Énergies Renouvelables n° 220.