Sommaire du n° 225 du Journal des Énergies Renouvelables

Janvier/Février 2015

Illustrations de couverture et crédits : Reiser/Glénat, Tignous/Charlie Hebdo et Cabu/Musée du Vivant- AgroParisTech.

 

COP 21 - Entrevue avec... Benjamin Dessus, président de l'association Global Chance

Alors que la France accueillera le sommet sur le climat à la fin 2015, Le Journal des Énergies Renouvelables va interviewer tout au long de l’année un certain nombre de personnalités (chercheurs, chefs d’entreprise, économistes…) pour connaître leur vision du débat actuel en matière d’énergie et entendre leurs préconisations. Benjamin Dessus, président de l’association Global Chance, est le premier de cette série d’entretiens.

Chronique juridique - Le risque marché... A minima ?

Coincés entre la nécessité pour notre pays d’atteindre les objectifs de consommation d’EnR à 2030 et l’injonction de la Commission européenne d’exposer davantage les producteurs d’électricité renouvelable aux règles du marché, les députés ont voté la mise en place d’un nouveau système d’aide qui semble n’incorporer qu’a minima le risque marché. Décryptage en attendant que les décrets d’application indiquent plus clairement la direction prise.

Photovoltaïque - Faillite des acteurs : que deviennent les centrales ?

Centrale photovoltaïque au sol à Erlenbach (Allemagne).
Crédit photo : Kaco New Energy GmbH.

Que ce soit l’entreprise propriétaire, l’installateur, la société assurant la maintenance ou encore le fabricant de panneaux et d’onduleurs, l’un des acteurs de la chaîne de vie d’une centrale photovoltaïque peut mettre la clef sous la porte. Que devient alors la centrale ? Vers qui se tourner en cas de problème ? Quelles sont les garanties qui fonctionnent ?

Chaleur renouvelable - 2015 : priorité à la mobilisation de la ressource bois

La chaufferie du réseau de chaleur du Grand Dijon, équipée de trois chaudières Compte-R de 11 MW alimentées à 70 % de plaquettes forestières et 30 % de connexes de scieries.
Crédit photo : Dalkia.

Avec plus de 665 projets biomasse soutenus par l’Ademe en cinq ans, le bois-énergie continue sa progression. Face à la hausse constante du nombre de chaufferies, la mobilisation du bois est un enjeu primordial pour la filière. 30 millions d’euros du fonds chaleur 2015 seront dévolus à cette mission.

EurObserv'ER - Baromètre biomasse solide

Transport de plaquette forestière par péniche, sur la Seine.
Crédit photo : Cofely.

Avec 91,5 Mtep en 2013, l’Union européenne a une nouvelle fois augmenté sa consommation de biomasse solide, soit 2,9 Mtep de plus qu’en 2012. L’évolution de cette consommation a cependant été contrastée selon les pays. L’augmentation de la demande en énergie biomasse solide a été particulièrement sensible en France et au Royaume-Uni, et dans une moindre mesure en Espagne et en Italie, tandis que les besoins de certains pays grands consommateurs de bois-énergie comme la Suède ou la Pologne ont eu tendance à diminuer.

Logistique - Convois éoliens exceptionnels : une affaire de spécialistes

Transport d’une pale d’éolienne offshore Siemens de 6 MW au Danemark.
Crédit photo : Allesiemens AG.

Le très haut niveau de compétences et d’investissements exigés pour transporter des composants éoliens à terre ou en mer conduit les entreprises à se spécialiser. En France, elles doivent aussi surmonter des contraintes réglementaires qui pèsent sur les coûts et les délais.